Djibril Cissé, Goran Jerkovic, Kodjo Afanou… ces Français qui ont brillé en Ligue des Champions asiatique avant Anthony Modeste !

CisseJerkovic

Dans la lignée de ses performances stratosphériques en Bundesliga avec Cologne, Anthony Modeste casse la baraque sous les couleurs du club chinois de Tianjin Quanjian, notamment en Ligue des Champions asiatique où le Français déjà inscrit 3 buts en 2 rencontres : un doublé en tour préliminaire conte Ceres (2-0) puis une réalisation lors de la première journée de la phase de groupes contre Kitchee FC (3-0).

Si Modeste brille actuellement sur la scène asiatique, d’autres Français ont fait parler d’eux en Ligue des Champions de l’AFC bien avant lui.

Avant Anthony Modeste, il y a eu aussi un certain Djibril Cissé

On pense notamment à Djibril Cissé lors de la Ligue des Champions asiatique 2013. Sous les couleurs d’Al-Gharafa (Qatar), le Français a inscrit 4 buts en 6 rencontres lors de la phase de groupes et a grandement aidé son club à se qualifier pour le tour suivant. Malheureusement pour Cissé, Al-Gharafa ne fera pas le poids en huitièmes de finale face aux Saoudiens d’Al-Shabab où évoluait l’actuel entraîneur-adjoint de Bordeaux, Fernando Menegazzo.

Moins connu que les autres, le globe-trotteur Goran Jerkovic (aujourd’hui en D2 thaïlandaise) a aussi fait les gros titres dans cette compétition en 2012 en marquant à 3 reprises sous les couleurs d’Esteghlal (Iran), des buts décisifs à chaque fois qui plus est. Notamment lors de ce duel face à Al-Ittifaq dans un Azadi Stadium plein à craquer.

Cependant, tout comme Djibril Cissé et Al-Gharafa l’année suivante, Esteghlal et Jerkovic prennent la porte dès les huitièmes de finale. C’est aussi à ce stade de la compétition que s’arrêteront en 2016, Mathieu Delpierre et Melbourne Victory (Australie) face au futur vainqueur de la compétition, les Coréens de Jeonbuk Motors.

Bruno Metsu et Kodjo Afanou sur le toit de l’Asie

Rassurez-vous, deux Français ont réussi à passer ce cap fatidique des huitièmes de finale et ont même remporté la compétition ! Il s’agit du regretté Bruno Metsu et de l’ancien défenseur Kodjo Afanou. Le coach tricolore ainsi que l’ex-Bordelais avaient guidé Al-Ain (Emirats Arabes Unis) jusqu’au sacre final en 2003, la seule Ligue des Champions de l’AFC remportée à ce jour par le club émirati.

Amayes Brahmi –

Les commentaires