Jean-Michel Ferri, premier Frenchie de Liverpool

ferri_jeanmichel_profile

Ce soir, l’équipe de Liverpool s’apprête à jouer sa huitième finale de Ligue des Champions. Une rencontre qu’elle disputera sans Français dans son effectif. Pas vraiment une rareté pour les Reds dont l’histoire d’amour avec nos Frenchies s’écrit en pointillés. Une histoire commencée avec Jean-Michel Ferri … pas forcément de la plus belle des manières.

Contrairement à certains clubs anglais, Liverpool n’est pas réellement habitué à faire son marché en France. Il a d’ailleurs fallu attendre l’arrivée d’un coach tricolore à la tête de l’équipe pour que les Reds se penchent vers l’Hexagone.

Entre 1998 et 2004, Gérard Houiller a amené la French Touch du côté de la Mersey. Une période durant laquelle pas moins de huit tricolores se sont engagés avec Liverpool. Si les noms de Djibril Cissé, Anthony Le Tallec ou encore Florent Sinama-Pongolle reviennent aisément, on en oublie souvent d’autres comme Luzi, Diomède ou encore Ferri. Ce dernier a pourtant ouvert la voie chez les Reds.

ferri

(Jean-Michel Ferri sous les couleurs de Liverpool 1998/1999)

« The machine » … au garage

Première recrue de l’ère Houiller, Jean-Michel Ferri s’engage à Liverpool en octobre 1998. En conflit avec le club d’Istanbulspor avec lequel il a signé quelques mois plus tôt, le milieu de terrain pense alors avoir trouvé une très belle porte de sortie. Surnommé « The Machine » pour son activité incessante, Ferri n’aura pourtant pas l’occasion de prouver sa valeur en Premier League.

L’ancien joueur du Nantes de Jean-Claude Suadeau ne disputera que deux petits bouts de matchs avec les Reds. Arrivé blessé à Liverpool, le tricolore devra attendre trois mois avant de faire ses débuts avec son nouveau club. Entré en jeu en début de seconde période face à Chelsea, il ne peut éviter la défaite 2-1 des siens. Son deuxième essai ne fut pas vraiment plus concluant. De nouveau remplaçant, il dispute les dernières minutes de l’avant dernier match de championnat face à Sheffield Wednesday. Un match qui se solde par une défaite 1-0 pour les Reds après un but encaissé à la 90ème.

8 mois et seulement 50 minutes de jeu plus tard, le milieu de terrain quitte Liverpool pour revenir en France. Et, si son aventure de l’autre côté de la Manche n’a pas été une réussite, le pionner Jean-Michel Ferri a tout de même montré le chemin du légendaire club de la Mersey à ses compatriotes. Une route qui mènera notamment Djibril Cissé au graal européen quelques années plus tard …

Les commentaires