Kévin Gameiro, porte bonheur de l’Atletico pour la finale ?

gameiro

Joueur français le plus titré depuis la création de l’Europa League (2010), Kévin Gameiro vise un quatrième sacre sur les cinq dernières saisons. Déjà vainqueur à trois reprises avec le FC Séville, l’attaquant tricolore voudra inscrire une nouvelle fois son nom au palmarès de cette compétition. Cette fois-ci avec les Colchoneros. 

« Une finale ça ne se joue pas, ça se gagne. » Si un joueur a bien assimilé cet adage utilisé à l’excès, il s’agit de Kévin Gameiro. Triple tenant du titre avant la victoire de Manchester United l’an passé, le natif de Senlis (Oise) sera bien décidé à reprendre « son » titre cette année face à l’OM.

Pionnier et décisif

Depuis que l’Europa League se nomme de la sorte, ils sont 7 tricolores à avoir soulevé le trophée. Et devinez qui a ouvert la voie ? Victorieux de Benfica aux tirs au but lors de l’édition 2013-2014, Kévin Gameiro et Séville ont alors lancé trois années de domination totale. Dans un match qui s’est soldé par un score vierge, l’attaquant a tout de même trouvé le moyen d’être décisif. Entré en jeu à la 104ème minute, il inscrira quelques instants plus tard le penalty le 4ème pénalty des Sévillans. Offrant par la même occasion la victoire à son équipe.

L’année suivante, Gameiro est bien titulaire lors de la finale face à Liverpool. Menés 1-0 par les Reds à la pause, les Andalous renversent la situation pour finalement s’imposer 3-1. Un come-back initié par l’inévitable buteur tricolore qui égalise dès le retour des vestiaires pour totalement inverser la dynamique de la rencontre.

Il n’y a qu’en 2015-2016 que l’ex-lorientais n’aura pas influé sur la finale. Presque une anomalie pour lui. Remplaçant jusqu’à la 82ème minute, il entre en jeu alors que son équipe mène déjà 3-2 face à la surprise Dnipropetrvsk. Le score n’évoluera pas.

Les Marseillais sont prévenus. Titulaire ou « super-sub », Kévin Gameiro sera à surveiller de très près. De l’autre côté, l’Atletico comptera sur son attaquant tricolore pour faire la différence.

La passe de 4 pour Gameiro ? Réponse ce soir …

 

Les commentaires