L’équipe-type du week-end (10-11 février)

OnzeTypeFrenchTouch12Fev

Après chaque week-end, nous établissons l’équipe-type de joueurs français de l’étranger en prenant en compte leurs performances. Découvrez sans plus tarder notre sélection !

William Dutoit (KV Ostende) : C’est la performance du week-end en Belgique. Très solide derrière et efficace devant, le KV Ostende s’est offert le scalp d’Anderlecth (3ème du championnat). Une victoire de prestige pour William Dutoit et les siens. Comme ses coéquipiers, le gardien tricolore a réalisé une superbe prestation face aux offensives adverses. Avec un clean-sheet à la clé !

Simon Falette (Eintracht Francfort) : En participant à la victoire de Francfort devant Cologne samedi (4-2), le défenseur a ouvert son compteur buts en Bundesliga. Avec cette première réalisation en Allemagne, il se voit surtout récompensé de sa belle saison avec l’Eintracht. Rapidement adapté au football germanique, l’ancien Messin a disputé 19 des 22 journées de championnat écoulées, toutes en tant que titulaire.

Dayot Upamecano (RB Leipzig) : C’était décidément un week-end de premières. Comme Simon Falette, Dayot Upamecano a lui aussi inscrit son premier but en Bundesliga. Le défenseur a ouvert le score pour Leipzig vendredi face à Augsburg (2-0). Et comme à son habitude cette saison, l’ancien Valenciennois a signé une nouvelle prestation majuscule en se montrant intraitable et impérial défensivement. Assez pour figurer dans l’équipe du week-end choisie par le quotidien allemand Kicker.

Florian Lejeune (Newcastle) : Pour son retour au sein de la défense des Magpies, l’ancien Istréen a fourni une prestation de grande classe face à Manchester United, aidant les siens à obtenir un précieux succès (1-0). Le Tricolore a notamment effectué un sauvetage décisif face à Alexis Sanchez.

Timothée Dieng (Bradford) : Sur un terrain en piteux état, difficile de produire du jeu, même face à la lanterne rouge. EN ouvrant le score, Dieng a bien pensé avoir fait le plus dur pour Bradford. Malheureusement, les sixièmes de League One ont été rejoints à deux reprises (2-2). Toujours en course pour les play-offs, les Bantams ont raté une belle occasion de prendre le large sur son principal rival, Charlton.

Kévin Vandendriessche (KV Ostende) : A l’instar de William Dutoit, Kévin Vandendriessche a réalisé un excellent match face à Anderlecht. Le milieu de terrain n’a pas ménagé ses efforts pour dérégler le jeu adverse et ressortir proprement le ballon afin de faire souffler son équipe. Des efforts payants puisqu’en Anderlecht s’impose 2-0 face à l’un des favoris de Jupiler League.

Willis Alves Furtado (Raith Rovers) : Il a changé de club, mais il n’a pas perdu ses bonnes habitudes. Après six mois convaincants avec Airdrieonians (six buts inscrits), Willis Furtado poursuit sur sa lancée avec Raith. Ce week-end, il a participé à la victoire de son équipe face… à son ancien club (2-1). C’est son huitième but de la saison. Pour celui qui évoluait encore en N3 en 2016, le pari écossais semble d’ores et déjà réussi.

 

 

Yann Karamoh (Inter Milan) :  Pour sa première titularisation à Meazza face à Bologne, l’ancien Caennais a marqué les esprits. Vif, déroutant dans son couloir, il est à l’origine du premier but interiste inscrit par Eder. en panne de confiance, la solution est venue d’un jeune garçon de 19 ans. Comme un grand, tout en en technique il a offert un succès qui fuyait les Lombards depuis plus d’un mois (2-1). Nul doute qu’il ait marqué des points dans l’esprit de Spaletti.

Marc-Antoine Fortuné (Southend United) : Southend poursuit sa belle série avec une troisième victoire consécutive. Cette fois-ci, les Shrimpers ont fait tomber le leader Wigan (3-1). Après trois mois de disette, l’ancien nancéien  a retrouvé le chemin des filets au meilleur des moments. Un vrai but d’attaquant, son deuxième de la saison qui va lui faire certainement beaucoup de bien.

Jordan Faucher (Bnei Sakhnin) : Arrivé cet hiver dans son nouveau club, l’ancien attaquant du Tours FC a marqué son premier but avec la formation israélienne ce week-end. Un but qui vaut de l’or puisque le joueur de 26 ans a surgi à la 89e minute pour offrir le point du match nul aux siens sur le terrain du Maccabi Netanya (1-1).

Teddy Chevalier (KV Courtrai) : Avec son compère de l’attaque Jeremy Perbet, il est un des hommes en forme de Courtrai. Face à Antwerp, l’ancien Lensois s’est offert un triplé, donnant de l’ampleur au succès des “Kerels” (4-0). Meilleur buteur de son équipe avec 14 réalisations, le natif de Denain réalise déjà la meilleure saison de sa carrière. Et si Courtrai est en embuscade pour jouer les play-offs, il le doit en grande partie à ses attaquants français.

 

Les commentaires