L’équipe-type du week-end (14-15 avril)

OnzeTypeFrenchTouch16avr

Après chaque week-end, nous établissons l’équipe-type de joueurs français de l’étranger en prenant en compte leurs performances. Découvrez sans plus tarder notre sélection !

Joris Delle (NEC Nimègue) : Troisième victoire consécutive en championnat pour Joris Delle et les siens. Nimègue est allé glaner un succès important dans la course à la montée. Victorieux 2-1 d’Helmond, les partenaires du portier français occupent toujours la deuxième place du classement à deux petits points du leader.

Frédéric Brillant (DC United) : Enfin ! DC United a attendu la 6e journée de MLS disputée ce week-end pour décrocher son premier succès de la saison contre Columbus Crew (1-0). Solide défensivement, le Français a même failli trouver le chemin des filets en début de rencontre.

Nicolas Isimat-Mirin (PSV Eindhoven) : Vainqueur facile de l’Ajax (3-0), l’ancien Monégasque remporte avec le PSV son troisième titre de champion des Pays-Bas. Titulaire indiscutable, il n’a pas raté que trois minutes cette saison. Auteur d’un but, il n’a pris que quatre cartons jaunes. Propre, comme sa saison

Samuel Umtiti (FC Barcelone) : Après un quart de finale retour de Ligue des Champions lors duquel ils se sont inexplicablement écroulés face à la Roma, les Catalans devaient se rassurer. Sans briller, ils se sont imposés dans le choc face à Valence samedi (2-1). Une victoire permise en partie par Samuel Umtiti. Buteur, le défenseur s’est offert son premier but de la saison en Liga et un peu de répit, lui qui n’a pas été exempt de tout reproche au Stadio Olimpico en milieu de semaine dernière. Déjà ça de pris.

Steven N’Zonzi (FC Séville) : Il attendait ça depuis novembre 2016 ! Face à Villarreal samedi, le milieu de terrain français a inscrit son premier but de la saison, et donc depuis plus de 17 mois. Et ça valait le coup d’attendre, tant la réalisation de l’international tricolore est somptueuse : une frappe limpide qui n’a laissé aucune chance à Asenjo et permis à son équipe d’arracher le nul après avoir été menée de deux buts (2-2).

Julien Gorius (OH Louvain) : Décisif, Julien Gorius a parfaitement lancé son équipe face à Waasland-Beveren. Auteur d’un superbe coup franc, le milieu tricolore a ouvert le score à la 23ème minute de jeu avant que Louvain ne double la mise en seconde période. Grâce au deuxième but en trois matchs du Français, Louvain obtient son premier succès dans les playoffs pour l’Europa League.

Adrien Trebel (Anderlecht) : Adrien le magicien, comme certains le surnomment, a encore frappé. Dans un « Topper » cadenassé, l’ancien Nantais a débloqué la situation en déposant un coup franc sur la tête de Teodorczyk. Revenu à trois points du FC Bruges, Anderlecht sait qu’il peut compter sur son métronome pour maintenir la pression sur son rival.

Florian Valot (New York Red Bulls) : Le milieu tricolore poursuit son début de saison tonitruant et s’impose doucement mais sûrement dans le onze de départ new-yorkais. Conte l’Impact de Montréal (3-1), le Français de 25 ans a délivré une nouvelle passe décisive. Simple et efficace.

Abdou Doumbia (Livourne) : Son but, le 8e de la saison est arrivé à point nommé. Vainqueur de Pise (2-0), Livourne conserve la tête de la poule A de Lega Pro, et met à cinq points son adversaire du jour. Le natif du Blanc-Mesnil, qui a loupé la montée de peu avec Lecce la saison dernière, fait un pas de plus vers le bonheur.

Olivier Giroud (Chelsea) : Et si le Français avait gagné sa place pour la fin de la saison ? Entré en jeu à la 61e minute contre Southampton alors que les Blues accusaient un retard de deux buts, le buteur tricolore a décoché une tête victorieuse avant d’enchaîner par un tir tendu imparable en fin de rencontre pour permettre à Chelsea de renverser la situation (3-2) !

Moussa Dembélé (Celtic Glasgow) : L’attaquant des Bhoys a une nouvelle fois martyrisé les Rangers (4-0). Auteur d’un match complet, il a ponctué sa prestation d’une panenka aussi osée que subtile, puis a laissé comme un gentleman, le second penalty de son équipe à son compatriote, Olivier Ntcham. Qualifié pour la finale de la coupe, l’ancien parisien est en course avec son club pour un formidable triplé.

Les commentaires