L’équipe-type du week-end (2-3 décembre)

OnzeTypeFrenchTouch04dec

Après chaque week-end, nous établissons une « équipe-type » de joueurs français de l’étranger en prenant en compte leurs performances. Découvrez sans plus tarder notre sélection !

Joris Delle (NEC Nimègue) : Après un faux pas dans la semaine, Nimègue s’est repris de la plus belle des manières ce week-end. Tombeurs 6-0 de Dordrecht, Joris Delle et ses coéquipiers ont remis les pendules à l’heure et conservent ainsi 4 points d’avance sur leur dauphin au classement. Battu par 3 fois face à Telstar, Delle s’est aussi rassuré grâce à un clean-sheet bienvenu.

Vincent Laurini (Fiorentina) : Un centre parfait, une galette offerte à Simeone sur le premier but de la fiorentina et une prestation solide ont fait de Laurini l’homme fort de la victoire florentine face à Sassuolo (3-0). En progression constante, ses performances ne passent pas inaperçues, au point de susciter l’intérêt de Naples.

Xavier Tomas (Hamilton) : Véritable satisfaction dans l’axe de la défense d’Hamilton depuis le début de la saison, Xavier Tomas s’est mué en buteur ce week-end, et ce pour la première fois depuis qu’il évolue sous le maillot du club écossais. Il a égalisé sur corner à vingt minutes du terme de la partie face à Hearts (1-1). Il aurait même pu s’offrir un doublé quelques instants plus tard. Six mois après son arrivée, le Français formé à Gueugnon effectue des débuts prometteurs récompensés par cette réalisation, importante dans la course au maintien.

Robin Le Normand (Real Sociedad B) : Pendant que de nombreux Français brillent en Liga espagnole, d’autres font parler d’eux en Segunda B, le troisième échelon du football ibérique. C’est le cas de Robin Le Normand, jeune défenseur de 21 ans. Dimanche, l’ancien Brestois a inscrit son deuxième but la saison et offert la victoire à la réserve de la Real Sociedad face à celle de Gijon (2-1). Arrivé dans le club de San Sebastian à l’été 2016, le joueur poursuit sa progression en toute discrétion.

Yoann Barbet (Brentford) : Le défenseur français a rendu une bonne copie face à Fulham ce week-end (3-1) à l’occasion de la 20e journée de Championship. Rigoureux défensivement, le joueur de 24 ans a également été impliqué sur le deuxième but des Bees en touchant le poteau quelques secondes avant que son coéquipier Romaine Sawyers n’expédie le ballon au fond des filets.

Josuha Guilavogui (Wolfsburg) : Une frappe de mule et une victoire qui permet à Wolfsburg de se donner de l’air au classement : Josuha Guilavogui a passé un week-end radieux. En envoyant un patator dans la lucarne de Yann Sommer, gardien de Mönchengladbach, l’ancien Stéphanois a contribué à l’important succès des Loups (3-0). Le deuxième but de la saison pour l’international tricolore, toujours aussi capital dans le collectif du club allemand.

Jordan Veretout (Fiorentina) : Un but, son troisième de la saison, vient couronner le succès de la Viola sur une passe décisive de son compatriote, Cyril Théréau. L’ancien milieu nantais s’affirme comme une très bonne recrue, indispensable au système de Stefano Pioli.

Idir Ouali (Courtrai) : Il a fait danser la défense la défense de Waasland Beveren. Auteur d’un doublé avec Courtrai pour une large victoire (4-1), le natif de Roubaix a conclu de fort belle manière une semaine entamée par un autre but en Coupe de Belgique.

Steeven Langil (NEC Nimègue) : Le grand bonhomme de la rencontre face à Dordrecht se nomme Steeven Langil. L’ailier tricolore a mis son équipe sur la voie royale en inscrivant le premier but du match dès la première minute avant de s’offrir un triplé. Le tout en première période. Artisan essentiel du succès 6-0 du NEC Nimègue, Langil était en feu ce week-end.

Odsonne Edouard (Celtic Glasgow) : Quel retour pour le joueur actuellement prêté par le PSG. Titulaire pour la première fois depuis le 30 septembre, il a parfaitement profité de l’absence de Moussa Dembélé pour se faire remarquer aux yeux de son coach Brendan Rodgers. Auteur d’un triplé samedi face à Motherwell (5-1), il devrait, grâce à cette performance, très vite retrouver un temps de jeu conséquent avec les Hoops.

André-Pierre Gignac (Tigres) : Muet pendant de nombreuses rencontres lors de la saison régulière, le buteur tricolore est revenu au top de sa forme depuis le début de la Liguilla, les play-offs du championnat mexicain. Décisif face à Club Leon au tour précédent, l’ancien artilleur de l’Olympique de Marseille a de nouveau brillé ce week-end. Vainqueurs à l’aller (1-0), les Tigres n’ont fait qu’une bouchée de Club America (3-0) lors du match retour joué ce dimanche grâce notamment à un but et une passe décisive de leur star française.

Les commentaires