Mamadou Sakho, l’heure de la rédemption

C7OoubSXUAAILx7

Vous l’avez élu avec 49% de votes, devançant Anthony Modeste de seulement 4 petits points. Mamadou Sakho est votre Français de l’étranger du mois de mars. Focus sur un défenseur en pleine renaissance.

Comme quoi, le football va très vite. Les soupçons de dopage et sa mise au placard pendant six mois par Jugen Klopp semblent bien loin pour Mamadou Sakho. Arrivé en prêt en fin de mercato à Crystal Palace, l’ancien Parisien refleurit en même temps que le printemps.

Sous la houlette de Sam Allardyce, le défenseur multiplie les bonnes performances. Son arrivée a coïncidé avec la bonne passe des Eagles qui, avant une défaite à Southampton le week-end dernier, venaient d’enchainer une série de quatre victoires consécutives. « Mamadou Sakho est un personnage flamboyant, tu peux le voir rien qu’à sa coupe de cheveux, a chambré son coach. Il est en confiance et je pense que tu peux être inquiet lorsque tu prends un joueur qui était placardisé au mercato, mais, encore une fois, nous l’avons pris et il s’est rapidement mis au point physiquement. Tu ne joues pas autant de matches pour Liverpool si tu es mauvais ».

De retour petit à petit à son meilleur niveau, l’ancien Parisien a confirmé son embellie face à Chelsea. Si Palace s’est imposé chez le leader, (2-1) il le doit en grande partie à la solidité de son « Frenchie ». Il a réussi à contenir Diego Costa, répondant au défi physique proposé par l’attaquant espagnol, ce qui n’est pas une mince affaire. Auparavant, il a également contribué aux victoires de son équipe face à Watford (1-0), West Bromwich (2-0) et Middlesbrough (1-0). En plus des neufs points glanés sur ces matchs, Crystal Palace a enchaîné trois clean-sheets. Et Sakho n’y est certainement pas étranger.

De quoi presser son nouveau club et en particulier son entraîneur, qui songent déjà à le garder. « Mamadou a travaillé très dur pour retrouver la forme. Il a montré quel défenseur il est. Il a joué un grand rôle dans la stabilisation de la défense. Avec Patrick van Aanholt et Luka Milivojevic, toute l’équipe défend mieux ensemble. Si nous devions rester en Premier League, il faudrait entamer une grande négociation ». Salué par ses pairs mais aussi par l’ensemble des médias britanniques, l’ancien Parisien a également conquis en très peu de temps le cœur de ses supporters, qui l’ont élu joueur du mois de mars.

Prêté sans option d’achat, Sakho va certainement se rappeler au bon souvenir de nombreux clubs mais peut-être aussi de Didier Deschamps, qui n’a certainement pas oublié ce fameux France-Ukraine de novembre 2013. Apprécié par le sélectionneur, le défenseur n’a pas renoncé aux Bleus mais devra maintenir ce niveau de performances pour prétendre à une convocation en juin prochain. Derrière Laurent Koscielny, Raphaël Varane, voire Samuel Umtiti, une place reste à prendre chez les arrières centraux en Équipe de France. Un défi qui ne devrait pas effrayer « Mamad' », loin s’en faut.

French Touch TC –


Mamadou Sakho

Nationalité
fra France
Position
Défenseur
Club actuel
Crystal Palace
Anniversaire
13/02/1990

Les commentaires