Philippe Mexès arrête sa carrière, arrivederci grande !

Mexes2

Sans club depuis juin 2016, le colosse Philippe Mexès a confirmé dans un entretien accordé à France Football s’être retiré du football, et se consacrer à une vie plus simple, en famille à Milan.

Formé à l’AJ Auxerre, le Toulousain a disputé douze saisons en Serie A entre l’AS Rome et l’AC Milan, soit plus que Vincent Candela, pour ne citer que lui.

Philippe Mexès était aussi un des derniers internationaux français à avoir joué dans les années 90, quand l’élite du football français se nommait encore la Division 1. Il fait ses débuts lors de la saison 1999/00, sous les couleurs de l’AJ Auxerre, face à Troyes, à seulement 17 ans.

Le défenseur central réalise cinq saisons en Bourgogne au cours desquelles il découvre la Coupe d’Europe mais aussi l’Equipe de France. Appelé à seulement 20 ans chez les Bleus, il est sélectionné pour la Coupe des confédérations en 2003, qu’il remporte aux côtés de Lilian Thuram, William Gallas, Marcel Desailly ou bien encore Zinédine Zidane.

Il reste à Auxerre jusqu’en 2004, où il fait partie d’une génération dorée composée de Djibril Cissé, Jean-Alain Boumsong, Lionel Mathis, Olivier Kapo ou encore Khalilou Fadiga. Ensemble ils remportent la Coupe de France 2003 face au PSG.

Mexes 2003

Été 2004, Philippe Mexes quitte l’AJ Auxerre pour rejoindre l’AS Rome au terme d’un bras de fer avec le club de l’Yonne. Le Français veut voir plus grand, à l’image du Colisée.

Mais l’entraineur qui le recrute, Fabio Capello, file à la Juventus et Philippe Mexès se retrouve sans repère à Rome.

Il réalise sept saisons avec les Giallorossi et remporte deux coupes d’Italie en 2007 et 2008. Au cours de son passage dans la Capitale, Philippe Mexès se fait autant remarquer pour son association avec Christian Chivu que pour ses coups de sang.

L’ancien auxerrois fait notamment un croche pied à un joueur du Dinamo Kiev en 2004 lors d’une rencontre de Ligue des champions. Il est expulsé ce qui provoque la colère des supporters romains. L’arbitre de la rencontre Anders Frisk est touché au visage et suspend la rencontre. La Roma perd sur tapis vert.

Au fil des saisons, Mexès s’impose comme l’un des meilleurs à son poste en Serie A et aide l’AS Rome à s’installer régulièrement en haut du classement. Avec son défenseur français, les Romains terminent à quatre reprises en deuxième position.

En 2008, le numéro 5 de la Roma ouvre le score lors de la finale de Coupe d’Italie remportée contre l’Inter Milan (2-1).

Après un passage réussi à Rome, Philippe Mexès rejoint en 2011 l’AC Milan. Le club lombard remportait alors le Calcio, son dernier en date.

A Milan, Philippe Mexès est associé à l’image d’un club en perdition, dont les recrutements de joueurs trop faibles pour un club de ce standing (Kevin Constant, Valter Birsa, Taye Taiwo, Urby Emmanuelson, Adel Taarabt entre autres) envoient progressivement les Milanais dans le ventre mou du championnat.

Après deux bonnes saisons, ponctuées de place sur le podium, Mexès et le Milan s’enfoncent ensuite entre la 7e et 10e place, indignes du quintuple vainqueur de la Ligue des champions.

Une excellente première saison qui lui permet d’ailleurs de renforcer sa place de titulaire en Equipe de France lors de l’Euro 2012, aux côtés de son (futur) partenaire en club Adil Rami. Les Bleus se font éliminer en quarts de finale face à l’Espagne (2-0). Il ne reportera plus le maillot tricolore.

Du passage de Philippe Mexès en Lombardie, les supporters se rappelleront de ses buts exceptionnels face à Anderlecht ou l’Inter notamment, mais aussi son agression sur Stefano Mauri et Lorik Cana lors d’un match face à la Lazio Rome.

Sans contrat depuis juin 2016 malgré plusieurs propositions, Philippe Mexès a donc officialisé en novembre 2017 son retrait des terrains de football, dans le plus grand anonymat. Longtemps espéré comme le successeur de Laurent Blanc ou LilianThuram, Philippe Mexès laisse derrière lui une belle carrière, à son image. L’image d’un combattant, généreux dans l’effort, solide, sulfureux et auteur de coups de folies. Mais le départ de Mexès c’est aussi celui d’un pionnier, celui des coupes excentriques, des tatouages aussi improbables les uns que les autres, et surtout le souvenir des maillots Kipsta. Et pour tout cela Grazie guerriero

 


Philippe MEXES

Mexes
Nationalité
fra France
Position
Défenseur
Clubs précèdents
AS Roma, Milan AC
Anniversaire
30/03/1982

 

552 matches : 171 matches avec l’AJ Auxerre – 267 matches avec l’AS Rome – 114 avec l’AC Milan

29 sélections en Equipe de France | 1ere sélection le 16 octobre 2002 (Malte 0-4 France)

2 fois Capitaine de l’Equipe de France

Les commentaires