Zizou, reviens-nous vite

realmadrid_zidane-750x410

Cher Zinedine,

Hier, tu as pris tout le monde de court en annonçant ta démission du Real Madrid. Tu imagines bien que l’onde de choc est énorme, comme pour tout ce que tu as fait dans ta carrière. Tes deux buts en finale de la Coupe du Monde, ton chef d’oeuvre face au Bayer Leverkusen, ta panenka ou ta sortie sur un coup de sang.

Beaucoup était sceptique sur ta réussite en tant que coach. Ta nature timide ne tiendrait pas face à ces requins à l’égo surdimenssionné. Tu as fait mentir tout le monde. Ton passé de joueur a fait de toi un homme respecté par tous. Mais pour gagner des titres, cela ne suffit pas. Tu as prouvé que tactiquement, dans la gestion des matchs, tu était un grand.

Gagner la Ligue des Champions au bout de six mois, cela peut être dû à la chance, aux planètes qui s’alignent. Di Matteo l’a fait. La gagner deux fois, chose que personne n’avait fait depuis que la nouvelle formule de la C1 est en place, c’était déjà fort. Mais la gagner une troisième fois, avec le même groupe, et en faisant à chaque fois basculer la rencontre grâce à ton coaching, c’est exceptionnel.

Tu as su tirer le maximum d’un groupe qui avait déjà tout gagner. C’est peut être ça le plus difficile. Tu as senti que c’était le moment de partir, que ton groupe avait besoin d’un discours nouveau. Trois ans sur le banc de ce club où la pression est énorme, ce doit être usant. Tu as peux être ressenti le besoin de te ressourcer.

Mais les amateurs de foot auraient aimé voir jusqu’ou tu aurais pu aller. Encore, toujours plus loin. Mais tu as décidé de partir. Quelle idée aussi de commencer par le meilleur dès le début. Décidément tu ne fais rien comme les autres. Allez Zizou, reviens-nous vite.

Les commentaires